Comment éviter la douleur

La douleur au talon est un problème commun parmi les coureurs et les personnes qui passent la majeure partie de la journée sur leurs pieds. Il existe de nombreux facteurs qui peuvent influencer le problème, mais les plus courants comprennent le coup de pied, le type de chaussure, la mauvaise forme et le dépassement. Le poids corporel et la longueur de la foulée peuvent également contribuer au problème. Cependant, il existe des façons d’éviter totalement la douleur du talon.

Expérimentez votre coup de pied. Les coureurs utilisent trois types de grèves: grève du talon, grève du pied moyen et attaque des pieds. Le jury est sur lequel est le plus efficace et le plus sûr, mais nous savons que le talonnage peut avoir le plus grand impact sur vos pieds et vos genoux. Si le soulèvement du talon vous cause de la douleur, vous voudrez peut-être ajuster lentement à un style de course différent.

Étirez régulièrement pour mieux contrôler votre coup de pied et votre foulée. L’étanchéité dans vos hanches, quads, ischio-jambiers et chevilles peut être une cause majeure d’impact inutile lorsque vous exécutez. L’étirement de ces muscles après chaque course améliorera votre amplitude de mouvement et peut réduire toutes sortes de douleurs et de douleurs.

Achetez des chaussures de soutien et des semelles conçues pour la frappe de talon. Si vous lancez un talon naturellement et que vous souhaitez rester à proximité, achetez vos chaussures en conséquence. Les chaussures avec le bon type de rembourrage contribueront grandement à atténuer les douleurs au talon.

Vérifiez vos chaussures de course pour l’usure. La durée de vie de chaque chaussure est différente, en particulier selon la surface de roulement. Si la bande de roulement est mince, ou si vous pensez que le rembourrage au milieu du pied ou du talon est trop comprimé et qu’il ne supporte plus vos pieds, remplacez-les immédiatement. Courir dans des chaussures anciennes peut être tout aussi dommageable que de courir dans les mauvaises.

Glissez-vous en cours d’exécution. Pour maximiser l’efficacité et la sécurité de votre course, essayez de ne pas trop rebondir ou atterissez trop dur avec chaque foulée. Le manque de chaleur, qui est souvent causé par le jogging ou le fonctionnement trop lent, peut exercer une pression excessive sur votre coup de pied lorsque vous atterrissez. Dirigez-vous un peu plus vite pour faire correspondre votre vitesse à votre foulée.

Gardez votre foulée même et ne faites pas pivoter vos jambes trop loin en avant. Une foulée régulière et constante est beaucoup moins susceptible de causer des blessures aux pieds. Ne vous fâchez pas trop loin sur chaque foulée pour diminuer l’impact et la pression sur vos talons lorsque vous atterrissez.